Historique

Breizh Mea - historique - Irlande

Pourquoi créer une association de mobilité en Bretagne ?

Tous les membres du Conseil d’Administration sont partis en séjour à l’étranger que ce soit dans le cadre de vacances, des études, du travail ou encore du volontariat. Chacun en a retiré une expérience bénéfique, constructive et unique. C’est pour cela, que les membres fondateurs ont créé Breizh Mea. Nous avons la volonté d’aider d’autres personnes à vivre cette expérience unique et formatrice mais aussi de développer des partenariats privilégiés avec des structures locales prônant l’initiative citoyenne en Bretagne mais aussi dans divers pays d’Europe et d’Asie.

Nous avons également la conviction que la mobilité éducative et la sensibilisation à la citoyenneté participative et à l’interculturalité participeront à la construction de la société de demain, plus unie et ouverte aux autres.

"La tolérance n’est ni démission, ni indifférence, mais l’exercice vigilant d’une éthique de la responsabilité, soucieuse de l’intégrité de l’être humain et de notre appartenance à une humanité digne de ce nom." Kofi Annan, ancien Secrétaire Général de l’ONU

Pourquoi parlons-nous de mobilité éducative ?

Nous pensons que tout séjour à l’étranger, qu’il soit long ou court, nous enrichis, nous apprend à prendre du recul sur nous-même, notre culture, à s’ouvrir aux autres, à être plus autonome et est source de nouveaux projets et idées.

"Il nous faudra gérer notre interdépendance de façon à en faire un outil d’intégration et non d’exclusion et c’est là le véritable défi universel qui nous attend." Kofi Annan, ancien Secrétaire Général de l’ONU

Pourquoi le nom « Breizh Mea » ?

Les membres fondateurs de l’association ont souhaité combiner plusieurs thématiques sous un même nom : la Bretagne bien sûr, l’Asie, l’Europe, la mobilité éducative et l’unité. C’est ainsi qu’est né notre nom ainsi que le slogan de l’association « Bretagne, ensemble pour la mobilité vers l’Europe et vers l’Asie ».

Nous aspirons en effet à ce que la société d’aujourd’hui et de demain se construise et se construira par l’unité, l’échange et l’ouverture aux autres notamment en abaissant la barrière des préjugés et des stéréotypes.

"Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts." Isaac Newton